Mon rapport à la viande

Par 17:20

Salut le blog, faut que je te parle (et à tous ceux qui passeront par là aussi). L'avantage du blog, c'est que tu peux balancer tout ce que t'as à dire sans que personne ne t'interrompe puis c'est plus facile de structurer son discours à l'écris (en le retravaillant et tout) qu'à l'oral. Enfin.
Il y a un truc qui me tracasse depuis plusieurs semaines maintenant: la viande.
flashback dans ma vie
Quand j'habitais encore chez mes parents c'était ma mère qui faisait à manger et environs une fois tous les deux jours elle faisait de la viande à manger le soir (les midi j'étais au self). Ma mère n'étant pas une grande cuisinière et n'aimant pas cuisiner, elle faisait quasiment tout le temps des steaks ou des steaks hachés et le reste du temps c'était des aiguillettes/cuisses de poulet. Comme je l'ai dit, elle n'aime pas cuisiner et sa cuisine ne volait donc pas bien haut et disons qu'elle m'a en quelque sorte dégoutée de la viande (et du riz et aussi des pâtes). Quasiment jusqu'à mes 18 ans j'ai connu presque exclusivement les steaks et le poulet et... j'aimais pas ça.

Septembre, j'ai fuis déménagé de chez ma mère. Que ce soit clair, quand tu te retrouves dans un appart sans tes parents c'est toi qui doit te charger de l'entretien de ce-dit appartement. Et l'entretien passe aussi par la bouffe (et les toilettes à récurer). Clairement, au début tu pleures parce que tu ne peux plus rentrer et mettre les pieds sous la table, non non, il faut préparer ta gamelle avant de manger et puis... tu découvres que tu as champs libre niveau menu. Si t'as envie de te nourrir exclusivement de cassoulet c'est toi qui décide. Au fur et à mesure des mois j'ai constaté que ma consommation de viande avait largement diminué. Le truc c'est que ça ne me manquait pas donc j'ai commencé à remplacer la viande par d'autres protéines végétales. Et quand mon copain en mangeait et que ça me faisait envie, j'étais totalement déçue par le gout que ça avait.

Quand je voyait des articles sur le végéta*isme je me disais que c'était impossible pour moi de devenir végétarienne et encore moins végétalienne. Pourquoi ? Pour 3 raisons:
- j'aimais trop les tacos/kebabs
- impossible de faire une croix sur le mcdo
- encore plus impossible de résister devant un saucisson
(ces raisons sont relatives au végétaRisme, je parlerai du végétaLisme plus tard dans cet article)
Et un jour j'ai eu une réflexion: je me suis dis que ce n'était pas des raisons valables. En réalité j'étais juste quelqu'un qui ne voulait pas sortir de sa zone de confort.
Aujourd'hui, ça fait plus de trois semaines que je n'ai pas mangé de viande (eh oui, il faut bien commencer quelque part) et je me rends compte que je peux largement me passer de tacos, kebabs, mcdo et charcuterie. En réalité: 1) les tacos végétariens sont troooop bons 2)le mcdo c'est pas si bon que ça et les nuggets c'est caca 3) la charcuterie c'est gras et pas indispensable

illustratrice: Camilla Narea
Évidemment (sinon c'est pas drôle) quand ma famille a su que je ne mangeais pas de viande ils ont eu le premier réflexe de me proposer du poisson: le poisson c'est de la viande, même si ça vient de la mer, face à mon refus ils ont ce deuxième réflexe qui est de me proposer du jambon (incompréhension totale) et face à un nouveau refus ils me sortent le fameux "mais la viande c'est plein de protéine il faut que t'en manges après tu vas être malade". Petite info: il n'y a pas que la viande qui contient des protéines, pareil pour le fer et tout le reste de ses apports nutritionnels.
(Comme j'en suis encore qu'au début de mes recherches sur la question je ne vais pas m'étaler sur le sujet mais quand j'aurais fait toutes les recherches nécessaires et trouver des recettes et des alternatives j'en ferai un article)

Qui se souvient du début de l'article où je disais qu'à l'écrit les textes étaient plus structurés ? Eh ben c'est pas du tout le cas pour cet article.

Peut-être que je devrais expliquer ma démarche ? J'ai bien écrit expliquer et non justifier hein.
Déjà parce que je n'aimais pas la viande donc ma consommation en a été réduite (un ou deux bouts de viande par semaine max) donc autant continuer dans cette lignée. Évidemment: question d'éthique. Les animaux sont des êtres vivants au même titre que nous et je ne vois pas pourquoi on se placerait au dessus d'eux. Ou du moins pourquoi JE me placerais au dessus d'eux. Parce que quand je vois mes lapins avec leur bouille d'amour j'ai du mal à me dire que des gens mangent leur cousins et j'ai pas envie de manger leurs copains de la ferme. Et enfin: je mange ce que je veux. Toc.
En réalité, ma démarche est d'arrêter ou du moins limiter l'exploitation les animaux, donc ça passe par arrêter de consommer de la viande, ne pas porter de peau d'animal, arrêter le lait etc. C'est un processus long et je sais que ça ne va pas se faire en quelques jours ni quelques mois. Je dois vous avouer que j'ai deux paires de chaussures en cuir dont une paire de sandales qui ne finiront pas l'été (donc la question est réglée pour elles) et une paire de basket et vu le prix je n'ai pas envie de les jeter (surtout qu'elles sont quasi neuves et j'aime pas gaspiller), par contre quand elles seront usées et que je devrais les jeter je n'en rachèterai pas. Enfin bref, on en reparlera (surtout du lait et des oeufs et des autres produits issus des animaux)

Cet article est déjà mille fois trop long. Oh et j'ai encore un truc à rajouter: c'est pas parce que je ne mange pas de viande que je suis devenue la gourou d'une secte et que je vais essayer de vous convertir. Moi gentille.

Sur ce, on se retrouvera pour parler de ce sujet,
poutous partout

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème

2 commentaires

  1. Je trouve ta démarche trop cool (forcément) et je ne peux que t'encourager à continuer sur la voie magique du végétarisme ! (rejoint la secte des bouffeurs de tofu).

    Sinon pour le point chaussures / vêtements / sac en cuir : avant, je pensais comme toi : pas de cuir du tout jamais sauf ce que je possède déjà. Et puis j'ai vu le prix des chaussures vegan (hors de mes moyens) et la résistance des chaussures sans cuir (au bout de deux mois mes chaussures s'étaient auto-détruites et c'est arrivé plusieurs fois). Du coup je me dis qu'il vaut mieux consommer moins de chaussures mais de meilleures qualité (surtout que les chaussures en plastique-simili cuir ça doit pas être cool pour la planète) et que quand j'aurais les moyens j'investirai dans du vegan solide, en attendant je fais comme je peux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah merci ! (j'ai jamais mangé de tofu, c'est grave docteur ?)
      Sérieux ? Perso j'ai des chaussures h&m que je traine depuis deux ans (je ne sais pas si tu te souviens c'est celles que j'avais la dernière fois), bon ensuite je les mets que l'hiver mais ça fait quand même deux hivers qu'elles sont sont la pluie/neige et elles sont encore en super état (quoiqu'un peu sales) alors qu'elles sont juste en toile.
      Une pote avait des chaussures faites en noix de coco ^^ Sinon tu peux te faire tes propres espadrilles :p

      Supprimer