Vis ta vie

Par 18:30

Bonjour intrépide internaute ! Après une semaine de non post sur le blog (et un rythme de publication largement diminué depuis 4-5 mois) j'avais envie de revenir et de vous parler. Parce que j'ai des milliards de choses à raconter, comme toujours.
Et aujourd'hui j'avais envie de parler de quelque chose qui concerne beaucoup de gens et moi la première.

Depuis que je suis petite ma mère me répète de vivre ma vie comme je l'entends et de ne pas écouter les autres. Dans l'ensemble je suis d'accord avec elle et le jour où j'aurai des enfants je leur dirai la même chose.
Le seul hic, c'est que j'ai remarqué qu'on ne le fait jamais vraiment.

Il y a toujours quelqu'un ou quelque chose pour nous empêcher de faire toutes les choses que l'on veut faire. Des fois ce sont des barrières que l'on se pose tout seul pour leur déplaire ou aller à leur encontre. Je m'explique et pour ça rien de mieux qu'un exemple: ça fait des mois et des mois que je rêve d'avoir les cheveux turquoises (c'est une passion comme une autre), j'ai attendu les vacances de février pour le faire sauf qu'à ce moment là j'avais l'épaule en vrac et il m'était impossible de lever le bras (donc impossible de faire les racines), j'ai donc décidé de repousser aux prochaines vacances. Les prochaines vacances sont là et je ne vais pas me colorer les cheveux pour la simple et bonne raison qu'il va falloir que je cherche un boulot pour cet été et les cheveux turquoises c'est pas ce qu'il y a de mieux pour l'embauche (un jour les mentalités changeront). Voilà une barrière que je me suis posé toute seule.

Samedi je suis allé me promener au jardin des plantes. Ça faisait des semaines que je voulais y aller et je n'y allais pas parce que mon copain ne voulais pas venir. J'ai fini par y aller toute seule et j'ai été bête de ne pas y être allé plus tôt parce que c'était vachement cool. J'avais un sentiment de liberté dingue.
En y réfléchissant je me suis dis que c'était bête de se poser des limites là où il n'y a pas lieu d'en avoir. J'ai 18 ans et l'espérance de vie chez une femme est de 85 ans. Admettons que je vive jusque là, il me resterait donc 67 ans. Et si je commence à me limiter maintenant, je ne vivrais jamais la vie que je veux. Il y a des occasions qui se présentent qu'une seule fois dans une vie et c'est dommage de les laisser passer sous prétexte que ça ne plaira pas à machin. Je n'ai pas envie de regretter de ne pas avoir saisis ces occasions. Du coup, j'ai décidé de vivre pour moi et de faire ce qui me plait à moi avec ma propre vie. (donc attendez vous à entendre parler de tatouages, de cheveux bleus, de voyages et de tout plein d'autres choses)

Je profite de cet article pour passer un message à toutes ces personnes qui sont comme moi et qui se posent des barrières : arrêtez. C'est votre vie et pas celle de quelqu'un d'autre et vous êtes les seuls à pouvoir décider de ce que vous faites. Ne vous laisser pas influencer, faites ce que vous aimez, c'est toujours mieux que d'avoir des regrets.  Et dites vous que les personnes qui vous aiment vraiment vous aimeront toujours malgré vos choix.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème

0 commentaires