Je vous aime

Par 16:24

Impossible d'avoir raté ces tristes événements du 13 novembre 2015. Mes mots n'apporteront rien de plus à ceux déjà prononcés par les autres et changeront encore moins le passé. Sachez que je suis inquiète pour notre avenir à tous et qu'évidemment je partage la peine des familles et proches des victimes mais aussi la peine de la France. Deux deuils nationaux pour une seule année c'est déjà beaucoup trop.

Comme je l'ai dis je ne vais pas parler des attentats parce que je n'ai rien à rajouter et tout ce que je pense à été dis beaucoup plus poétiquement que ce que je pourrais le faire. Malheureusement cette tragédie me réconforte dans une idée.

Dites à vos proches que vous les aimez. 

Dit comme ça ça sonne un peu niais. Et disons qu'en ce moment on ne vit pas trop dans un monde de bisounours si vous voyez ce que je veux dire.
La vie est fragile, elle ne tient qu'à un fil et peu basculer en une seule fraction de seconde. Croyez moi, en une fraction de seconde il peut s'en passer des choses. Qu'est ce qui vous assure que les personnes que vous voyez aujourd'hui au boulot ou en cours seront encore assise bien gentiment à leur place habituelle demain ?
source
Vous croyez que les femmes et maris des victimes du 11 septembre ont embrassé leur conjoint le matin en sachant que c'était la dernière fois qu'ils le feraient ? Vous croyez que les personnes décédés au Bataclan ce vendredi savaient que c'était le dernier concert de leur vie ? Vous croyez qu'en signant ce dessin Charb savait que ce seraient ses derniers coups de crayons ? (tristement prémonitoire dessin) Vous croyez que ces mères et pères qui perdent leurs enfants tragiquement les ont serré dans leurs bras le matin même parce qu'ils savaient qu'ils ne les verraient plus ? Non.
Parce que personne ne sait. Personne ne sait quand ça arrive. Des fois il y a des signes, des fois non. Et croyez moi pour l'avoir vécu, des fois ça vous tombe dessus sans prévenir et il n'y a rien qui puisse le changer.

Alors s'il vous plait, pensez à ces mots. Pensez que quand vous dites au revoir à quelqu'un c'est peut être pour toujours. Ne trainons pas pour dire aux gens combien ils comptent pour nous, n'attendons pas qu'il soit trop tard. Le temps passe vite et la vie est une pute.

Je dois vous avouez que si je perdais un de mes proches maintenant je regretterais de ne pas assez lui avoir dis que je tenais à lui/elle. Les je t'aime ne sont pas sortis souvent entre deux disputes avec ma mère et mon beau père, le peu de fois où j'ai prononcé ces mots à mon père ils m'ont déchiré le cœur, mes amis ne m'ont jamais entendu le leur dire, le milliards de fois où je l'ai répété à mon copain n'est pas suffisant pour exprimer tout l'amour que j'ai pour lui, ma grand mère ne sait pas que je l'aime.  Je n'ai pas le je t'aime facile et je suis sûre que je ne suis pas la seule. Mais vous savez ce qu'il y a de plus difficile que de prononcer ces mots ? Vivre avec le regret de ne pas l'avoir fait.

Prenez soin de vous et gardez un oeil sur vos proches.
Je vous embrasse (et je vous aime)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème

0 commentaires