Carnet des bonheurs #17

Par 21:54

Bonjour bonjour !
Je reviens (enfin) avec un nouveau carnet des bonheurs. J'ai trainé pour le faire, je sais; j'ai un mal fou à être régulière en ce moment (moment qui dure depuis plusieurs mois) du coup j'écris un jour sur trois et ça donne n'importe quoi alors j'ai préféré supprimer plusieurs brouillons d'articles et ne pas poster de carnet pendant plusieurs semaines plutôt que de poster quelque chose de bâcler et nul.
Voilà donc le retour des carnets que j'espère ce coup ci définitif.
(je voulais aussi parler des attentats et dire que je suis à la fois choquée et apeurée, et une pensée aux victimes et leurs proches)


Lundi 9 novembre
Mon seul et unique partiel de ce semestre est désormais derrière moi ! Je peux donc hiberner jusqu'à jeudi, pendant que le reste de ma classe passe d'autres partiels. (et j'ai bon espoir sur ma note vu qu'il n'était pas si dur que ça, on y croit!)

Mardi 10 novembre
Je triche un peu, au moment où j'écris ceci nous ne sommes plus mardi mais mercredi, mais j'ai une excuse. Avec le club de juji on est allé faire un entrainement de masse à Lyon. Concrètement on a passé plus de temps dans le minibus-zéro-confort que sur le tatami mais qu'est ce qu'on a rigolé dans ce minibus. Au début j'avais la frousse d'y aller parce que je pensais que j'allais passer quatre heures assise à l'arrière d'un van à me faire chier vu que je ne connaissais personne. Figurez vous que ça n'a pas été le cas et que maintenant je les connais. Et Lyon est une très jolie ville, surtout le nuit quand les façades sont éclairées, je veux y aller pour la fête de la lumière :( pitié pitié pitié

Mercredi 11 novembre
Il me semble en avoir déjà parlé dans le précédent carnet, il y a un ou deux mois on été allé se renseigner avec le Minou pour faire du jeu de rôle (et ça n'a pas porté ses fruits). Sauf que -parce qu'il y a toujours un sauf que- cette après midi on a pu jouer avec des copains de cours du Minou. C'était tellement biiiiiiiiiien. (rester assis sur une chaise 6h d'affilée c'est long au bout d'un moment) J'ai vraiment passé un super moment, et pour une première partie j'ai pas trop fait n'importe quoi. Puis on a bien rigolé tous ensemble et c'est trop bien de pouvoir se mettre dans la peau de quelqu'un d'autre.

Jeudi 12 Novembre
Il y a des jours où j'en ai marre d'être enfermée dans l'appartement, où j'étouffe et où ma seule envie est de sortir prendre une bouffée d'air frais (et froid). C'était le cas aujourd'hui (évidemment sinon je n'en aurais pas parlé), du coup en rentrant de mon entrainement j'ai tanné encore et encore le Minou pour qu'on sorte faire un tour et boire une bière. On a fini dans un bar super sympa, noir de monde, avec de la musique beaucoup trop forte pour mes pauvres petites oreilles. Qu'est ce que ça fait du bien de sortir de temps en temps, de voir la vie qu'il y a autour de nous, de voir tout ces gens tous différents les uns des autres et respirer l'air froid du début de soirée.

Samedi 14 Novembre
Retour à la maison ! Autant avant d'être à l'appart j'avais qu'une hâte: partir loin de chez ma mère, autant maintenant j'apprécie le fait de rentrer et de la revoir. Je chéri ces précieux moments.
J'en ai aussi profité de rentrer pour décolorer mes cheveux, chose que je voulais faire depuis longtemps et dont j'avais super hyper méga trop peur parce que je pensais que j'allais finir avec les cheveux cramés, sec et tout courts. Tout faux. Ils sont top. (j'ai préféré foutre le bordel dans la salle de bain de ma mère plutôt que dans la mienne. Elle a compris l'entourloupe mais elle a rien dit. Gentille maman)

Dimanche 15 novembre
Mon beau père vient de partir, c'était son anniversaire aujourd'hui et pour marquer le coup je l'ai invité à manger à l'appart en pensant que ça lui ferait plaisir. Il avait l'air content d'être là avec nous et moi j'étais contente qu'il soit là. On a discuté, un peu, beaucoup, raconté nos piètres vies et on a mangé puis discuté encore une fois. Et pour l'occasion j'avais préparé une tarte aux pommes, que l'on a mangé après qu'il ai soufflé les cinq pauvre bougies chauffe plat que j'ai réussi à trouver (on fait avec ce qu'on a)(et elle était bonne ma tarte)
A chaque fois qu'il part c'est le même sentiment de vide dans mon cœur, les mêmes larmes amers que je sens au creux de mes yeux, les mêmes regrets qui resurgissent. Il me manque terriblement. Il manque à ma vie. C'est pour ça que je chéris au plus possible ces moments.

Mercredi 18 novembre
Passage express chez ma maman cette après midi avant qu'elle m’accompagne à la banque et que je reparte aussi tôt. Maintenant c'est sûr et certain: ça nous a fait un bien fou d'être séparées. A chaque fois qu'on se retrouve on est contentes de se revoir, aucune de nous ne tire la gueule et on prend plaisir à passer du temps ensemble. (mamounette d'amour ♥)
Et quelle fut ma surprise quand en rentrant j'ai trouvé sur la table une gaufre de Liège au chocolat fondu qui m'attendait sagement, achetée par le Minou (qui a résister à la tentation de la manger). Gentil copain.

Vendredi 20 novembre
Ça y est j'ai eu la note de mon partiel et je pense que je peux être fière de moi, surtout quand on sait que je fais des cours de deuxième année sans avoir fait la première et que des fois je patauge. (je sais que c'est pas bien de se comparer aux autres et tout ça mais ça me rassure de me dire que j'ai fais mieux que d'autres qui eux ont fait les cours de première année)
En rentrant de cours on s'est rejoins avec le Minou (est ce que je parle tout le temps de lui?) dans le centre pour faire un tour des boutiques et évidemment, on a fini par manger une gaufre pour lui et une glace pour moi, parce qu'on est des goinfres.  

Samedi 21 novembre 
Se réveiller à 7h un samedi matin est interdit. (le jour où je serai une grande politicienne je ferai passer une loi pour punir ce crime contre le sommeil, promis) J'ai donc réussi tant bien que mal à me préparer avec les yeux à moitié en face des trous et hop dans la voiture, avec le bol de céréales, pour faire le déménagement des parents du Minou. Concrètement j'ai servie à rien. Rien du tout même. Par contre j'ai manger comme un ogre, et vas y que je te mange de la pizza, de la quiche, encore de la pizza et double dose de quiche et surtout surtout des oursons en guimauve enrobés de chocolat. Je suis aussi allé voir ma mamie qui me manque beaucoup et que je vois beaucoup moins depuis que j'habite à Grenoble.

Dimanche 22 novembre
Trainer au lit la moitié de la journée. Rester sous la couette, bien au chaud et profiter de sa protection. Je suis incapable de dire ce que l'on a fait, autre que se câliner et discuter mais le temps est passé à une vitesse phénoménale (par contre quand je suis en cours il passe beaucoup moins vite)
On a fini notre soirée au restaurant japonais à manger des sushis, sashimis et autres brochettes. C'était pas mauvais, mais c'était pas fou non plus (il faut dire que je n'aime pas des masses tout ce qui est sushi ou quoi)(j'aime rien surtout) On a quand même passé un bon moment au restau, et la décoration était super jolie, il y avait des faux arbres à l'intérieur avec plein de lanternes et loupions accrochés au plafond.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème

0 commentaires