Le féminisme et moi

Par 18:30 ,

'Féminisme'. Ouuuuh le mot qui fait peur.
Mais késako au final ? Pour faire les choses bien, appelons à la rescousse ce bon vieux Larousse.

Mouvement militant pour l'amélioration et l'extension du rôle et des droits des femmes dans la société.
Toute simple cette définition. Sauf que c'est seulement depuis peu que j'ai réalisé qu'elle était si simple. Parce que pour moi le féminisme se résumait aux Femens, parce que c'est le seul féminisme que nous montre la télé et naïve que je suis, j'ai longtemps cru que c'était le seul moyen de se battre pour la cause des femmes. Franchement c'est pas trop ma tasse de thé ce genre de féminisme, je trouve ça trop radical: j'aime les idées pour lesquelles elles se battent mais pas la manière dont elles le font.
J'ai longtemps cru que le féminisme était quelque chose de mal. Que c'était une insulte d'être féministe parce que c'est pas forcément vu d'un bon œil.

En grandissant j'ai eu de plus en plus d'occasions de remarquer qu'il y avait effectivement une discrimination envers les femmes. On vous prend pour des moins que rien, la pluie de propos machistes, les idées reçues etc. Boule de nerfs que je suis, il m'en a pas fallu plus pour réaliser qu'il fallait que j'ouvre ma bouche et que je fasse mon possible pour changer les choses. (je ne suis pas bête, je sais que je ne vais révolutionner le monde, malheureusement.) Grandir m'a permit de voir ces inégalités et différences, qui m'ont outrée. Et j'estime que femme ou homme, aucune personne de quelque sexe soit elle ne mérite d'être traitée d'une manière différente parce qu'elle est considérée comme inférieure ou supérieure.


On vit dans une société et un pays dans lesquels les femmes sont relativement bien reconnues. On a les mêmes droit que les hommes (chose qui n'est pas le cas dans d'autres pays) mais il y a toujours des idées qui restent ancrées dans les têtes. Et c'est pour ça que je veux me battre.
Montrer que nous aussi on mérite le respect et que nous ne sommes pas des moins que rien. Voilà mon but.
Je veux faire du féminisme un de mes combats. Mais plutôt que de manifester ou que de faire de la propagande à tout bout de champs, je préfère utiliser utiliser mes mots et en faire une arme. Oh et j'aime tellement ouvrir ma bouche et défendre mes idées.

J'ai envie de me battre, surtout que le blog est un outils formidable pour dire tout ce que j'ai a dire (comprendre râler). Donc il va y avoir quelques billets sur fond de féminisme ou qui traiteront du sujet, parce que la lutte se fait aussi ici.

En attendant, poutous partout.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème

6 commentaires

  1. Hommes et femmes n'ont pas les mêmes droits en France. Croire ça ne fait qu'empirer le problème. Deux petits exemples: les femmes n'ont pas les mêmes salaires (à travail égal, elle gagne en moyenne 28% moins) et inégalité dans l'autre sens, les congés parentaux qui durent beaucoup moins longtemps pour les hommes.
    Ce ne sont que deux exemples d'inégalités en France.
    En tout cas, je suis super contente que tu aies choisi de mêler ton blog au féminisme, c'est un choix que j'ai fait aussi mais je t'avoue avoir peur de publier ce que j'ai écrit, à cause, bien sur, des gens qui n'ont toujours pas compris ce qu'est le féminisme.
    Sois sure que je vais suivre ton blog ;)
    Bisous
    Mathilde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le salaire, je trouve ça juste degeu. T'es une femme t'es moins payée parce que t'es considérée comme un sous être. Sympa... Pareil pour les congés parentaux, t'es un homme t'es fait pour travailler et ramener de l'argent, c'est les femmes qui s'occupent des enfants donc moins de congés pour messieurs.
      Tu devrais pourtant, et expliquer ce qu'est le féministe pour toi pour clarifier la situation avec tes lecteurs :)
      Merci en tout cas !
      Bisous :)

      Supprimer
  2. Tout comme toi je ne me suis aperçue que récemment que le mot féminisme n'est pas un gros mot. Des auteures comme Benoîte Groult, Beauvoir, ou Chimamanda Ngozi Adichie m'ont ouvert les yeux sur la normalité du féminisme : la croyance viscérale en l'égalité homme femme.

    «Pour ma part, je considère comme féministe un homme ou une femme qui dit, oui, la question du genre telle qu’elle existe aujourd’hui pose problème et nous devons le régler, nous devons faire mieux. Tous autant que nous sommes, femmes et hommes.» [ C. Ngozi Adichie ]

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La prise de conscience que quelque chose ne tourne pas rond. La révolte.
      J'aime beaucoup la citation :)
      Bisous !

      Supprimer
  3. Coucou,

    Je ne sais pas si c'est parce que je suis une femme ou non, mais je comprends pas comment à l'heure d'aujourd'hui on peut considérer la femme comme n'étant PAS l'égal de homme, et ce partout dans le monde.
    Je ne sais pas à quel moment dans le monde y'en a un qui s'est dit "tient, je la trouve mois intelligente que moi car j'ai un oiseau entre les jambes". En Europe, il n'y a jamais réellement eu cet écart. Qu'on se le dise, oui la femme restait au foyer, mais JAMAIS elle était considérée comme moins que rien. Elle avait des tâches différentes, parce que c'était comme ça.
    Je trouve que c'est justement maintenant qu'on a en Europe des idées comme quoi la femme vaut moins que l'homme, une vrai régression. Plus la législation va vers l'égalité, plus les hommes regresse. Je ne parlerais pas de la condition de la femme au moyen orient, etc... Ca a l'air de leur convenir d'être traité comme des sous-merdes. Puisqu'elles votent pour perdre leur droit de vote...
    Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des différences tout de même entre hommes et femmes. Mais ces différences ne doivent pas entrainer une telle discrimination ou de telles inégalités juridique et sociale.
      Apparemment il y en a qui l'a dit, et tout le monde l'a cru.
      Avant la femme était quand même totalement dépendante de l'homme (compte bancaire, divorce, avortement etc.) maintenant elle est indépendante mais dénigrée... Triste à dire.
      Effectivement, on régresse...
      J'ai vite fait lu sur ça. C'est quand même impressionnant surtout à nos yeux quand on voit le combat qu'on mené des femmes dans certains pays pour l'avoir.
      Bisous :)

      Supprimer