Porter une jupe

Par 17:00 ,

Bien le bonjour !

Viens par là, j'ai une petite anecdote à te raconter.
Un soir de décembre, vers 18h, je suis sortie pour aller à la pâtisserie. Habitant à coté, j'ai enfilé mes talons et j'y suis allé comme une grande avec mes petites jambes. Alors que j'étais sur le trottoir en train de marcher tranquillement j'ai entendu une voiture arriver derrière moi. Puis rien. Sur le coup je n'ai pas compris pourquoi je ne voyais pas la voiture me dépasser et au bout d'une demie seconde j'ai tourné la tête et oh! devinez ce que j'ai vu. Le conducteur qui roulait au pas, la tête penchée vers moi pour essayer de reluquer sous ma jupe. Ah parce que je portais une jupe. Mais qu'importe. Ma tenue à t-elle une réelle importance ? On va revenir dessus plus bas dans ce billet. Du coup, j'ai accéléré le pas et je n'y ai plus jamais pensé.
Et puis...Il y a quelques semaines, alors que je larvais sur facebook plutôt que de bosser sur mes cours, je suis tombée sur un post qu'une amie avait "liké". Ce post ? Un témoignage d'une jeune fille. Au sujet de ? La jupe. Porter une jupe (avec le titre on l'aurait deviné).
Ce témoignage je l'ai lu. Puis j'ai cliqué sur le lien de la page qui l'avait publié. Cette page, c'est un recueil de témoignages sur le port de la jupe, de jeunes filles qui se font harceler, juger, agresser et qui ont subit toutes autres sortes d'abomination. Cette page, c'est Aujourd'hui je porte une jupe.
Arrête de lire cet article cinq minutes et vas lire les témoignages. S'il te plait.

source
Après avoir passé quelques minutes sur la page j'ai réalisé qu'il y avait un vrai problème. Et j'ai eu envie d'en parler ici. Donc je le fais, même si ça fait déjà un moment que l'idée me trotte dans la tête.
Avant de commencer j'ai un truc à vous avouer. De toute ma vie je n'ai jamais eu de remarque sur ma tenue dans la rue ou dans n'importe quel lieu publique d'ailleurs, je ne me suis jamais faite agressée que ce soit physiquement ou verbalement, pas d'attouchement, rien mis à part la petite histoire contée plus haut et quelques essais de drague un peu insistants. Et pourtant je me sens concernée par ce sujet.
Pourquoi ? Déjà parce que je porte des jupes. Genre tout le temps. Aussi parce que je suis une femme, et que les femmes sont beaucoup plus victimes de jugements et critiques (négatives bien entendu) sur leur tenue que les hommes. Et merde parce que ça me révolte.

source                             -                            source

J'en ai marre, mais marre de ces jugements sur la tenue. Et il y a un truc que je supporte encore moins.
JUPE=PUTE.
Donc pour beaucoup, tu mets une jupe t'es une pute. Il va falloir m'expliquer parce que je ne comprends pas tout. J'ai déjà écris quelques articles sur des sujets qui sont en rapport avec ce fameux port de la jupe dont j'essaie de vous parler (dont le slutshaming et le jugement).
Que ce soit clair: une femme reste une femme (un homme aussi d'ailleurs (reste un homme, pas une femme)) quelque soit sa tenue vestimentaire. En aucun cas ses vêtements influent sur sa personnalité et sur ses relations sexuelles. De plus, vous n'avez aucun droit de juger les gens de cette manière. Ce n'est pas représentatif. Une jupe, c'est un bout de tissus rien d'autre. Peu importe la longueur de la dite jupe, la femme qui la porte mérite d'être traitée avec respect.
Ceci est un appel. Arrêtez de penser que porter une jupe, une robe, un short, des vêtements moulants fait de nous des filles indignes, souillées, qui veulent juste se prendre un coup de b*te (quand je suis énervée je suis encore plus vulgaire que la normale, pardonnez moi) Une femme ne se résume pas à ses habits.

source
Savez vous ce que ça fait d'être traitée de pute ? D'avoir peur de se prendre une main aux fesses en mettant ses vêtements préférés ? C'est pas écrit "chaudière" les gars. Imaginez que votre fille/mère/soeur/que sais-je subisse ce genre de remarques et jugements. Ça vous plairait ? Non hein. Alors arrêtez de le faire sur les autres. Il y a des milliers de jeunes filles qui ont peur, honte, sont traumatisées à l'idée de porter une jupe. Eh oui.
Et je l'ai déjà dis dans un autre article mais la tenue vestimentaire ne justifie pas un viol. (je ne vais pas m’attarder dessus, pour voir l'article c'est ici)

source
A travers cet article je veux te "sensibiliser" en quelque sorte. Te dire que ce genre de raisonnement n'est pas bien. Il est erroné. Jupe ne signifie pas pute (même si il y a le même nombre de lettre dans chacun de ces deux mots, dont trois communes).
Chacun et chacune est libre de porter ce qu'il souhaite. On n'est pas au moyen age. On est au 21 ème siècle, l'homme a marché sur la Lune, soigné des milliards de maladie, crée sans cesse de nouvelles technologies mais continue à avoir des pensées aussi réductrices. Demain, je serai libre de porter une jupe. Peu importe ce que vous en pensez. Nous sommes libres d'être qui nous sommes. Et ce n'est pas des jugements qui doivent nous empêcher de l'être.
La tenue n'est pas importante. Ce qui est important c'est la personne qui se cache dessous. S'arrêter aux fringues c'est réducteur.

Combien de femmes se sont faites traitées (ouvertement ou non) de pute/salope à cause d'une jupe ? Quelqu'un se doute t-il que c'est rabaissant pour cette femme ?
Et combien le méritaient ? ZÉRO.
Le problème est dans les mentalités, notre monde évolue mais certaines choses non. Et le port de la jupe en fait parti. Ce n'est pas en mon pouvoir de changer cette vision faussées des choses, par contre je peux vous dire quelque chose. Plutôt que de débattre sur la longueur de la jupe d'une femme, admirez son courage d'avoir osé porter une jupe malgré toutes les noms dont elle se fera traiter.

source
J'espère avoir réussi la mission que je m'étais fixée.
Au fait, qui a déjà vécu des situations gênantes à cause de sa tenue ? 
poutous partout,
PS: Même si le terme que j'utilise le plus est jupe, il est évident qu'il peut être remplacé par robe, short, décolleté, pantalon, talons, etc. La jupe n'est qu'un exemple concret pour mieux illustrer mes propos.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème

6 commentaires

  1. Heureuse de voir que je ne suis pas la seule à avoir été traumatisé par le fait de porter une jupe et de me faire traiter/suivre/attoucher. C'est assez horrible de se dire qu'on ne peut pas porter ce qu'il nous plait à cause de la peur de se faire aggresser, et que personne ne bouge (j'ai vécu ce type de situation assez souvent, surtout que quand t'as le combo jupe/talons/cheveux bleus, direct dans le tram t'as le droit au tripotage de cul ou au regard lubrique de vieux de 50 piges...beurk).

    Mais oui, il ne faut pas avoir peur, et avoir le courage de montrer que ça ne nous atteint pas... SAUF que toutes les filles n'ont pas ce courage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es loin d'être la seule, malheureusement...
      Non mais sinon on vit dans un pays 'libre' hein ! C'est plutôt cool d'être traitée comme un bout de viande non ?
      Vive Grenoble o/

      D'un coté si on ne s'en prenait pas autant dans la tête, personne n'aurait peur ^^
      Eh oui...

      J'ai vu que tu avais aimé la page sur facebook, ça m'a fait trop plaisir :)

      Supprimer
  2. Je viens d'aller voir la page FB, tu m'as convaincue ;) et c'est choquant quand même !! ça m'est jamais arrivé heureusement, mais si ça m'arrive un jour, je pense que comme toi je serai profondément choquée :O t'as bien fait d'en parler ici !
    Et sinon je voulais te dire bravo pour la sélection humeurs ! J'en profite pour m'abonner, car j'aime bien ce que tu écris :) bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh yeah ! Rallie toi à la cause !
      C'est sûr que ça créer un choc... Je parle de tout ici :p
      Merci ! Merci pour ton abonnement :)
      Des bisous !

      Supprimer
  3. Je suis tout à fait d'accord avec toi au sujet de la jupe :) d'ailleurs je suis en train d'écrire un article sur le sujet, c'est dire ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas à m'envoyer le lien j'aimerais bien lire ça :)

      Supprimer