Est-ce que t'es une battante ?

Par 14:44

Question que je me suis posée la dernière fois en courant.
"Est-ce que t'es une battante Maud?" Et la petite voix dans ma tête, la même qui a posé la question a aussi tôt répondu. La réponse ? Non.
La petite voix a répondu non. Et la petite voix c'est moi.
Alors voilà, c'est dit: je ne suis pas une battante.
J'ai eu envie de me battre, j'ai même encore l'envie de me battre mais je ne le fais pas. Je suis là et j'attends que les choses passent. Et évidemment elle ne passent pas.

source
Je ne suis pas une battante parce que j'ai jamais essayé de me battre pour de vrai. Au lieu de ça j'ai laissé la vie se faire sans intervenir et maintenant je ressens un poids immense sur mes épaules. Ce poids, c'est toute les choses que j'ai laissé faire parce que j'avais peur de les affronter. Combien de fois j'ai abandonné avant même d'essayer ? Trop. Beaucoup trop. Même là, je suis avachie dans mon lit depuis trois bonnes heures, à ne rien faire.

Comme je l'ai déjà dit, j'ai envie de voir à quoi ressemble la vie, de savoir ce qu'elle me réserve, de voyager, d'avoir une maison, d'être une grande un jour. J'ai envie d'aller bien. Mais je n'ai pas envie de passer encore une par toutes les étapes difficiles qui me mèneront jusque là.

Et l'espoir ? Il est partit ce sombre connard. J'vous jure qu'il était là au début, j'y croyais vraiment, je me disais que ça irait mieux le lendemain et ça n'a jamais été le cas. Alors petit à petit j'ai perdu espoir, j'ai arrêté de croire. C'est pour ça que maintenant je n'ai plus la motivation de rien. L'envie de rien. C'est quand même paradoxal non ?
Depuis quelques temps c'est la partie sombre de moi qui a pris le dessus. L'autre a disparu, plus là. Sûrement bouffée par la partie sombre. Elle est de plus en plus grosse et elle me bouffe moi aussi; moi et tout ceux autour de moi. Elle va réussir à me tuer si ça continue.

source
Il faut que je me batte si je veux un jour être heureuse, pas juste faire semblant avec des faux sourires et dire que ça va alors qu'en vérité rien ne va. J'aimerais pour une fois dans ma vie pouvoir répondre que je vais bien quand on me demande comment je vais sans que ce soit un énorme mensonge.
Je vais me battre, je vais devenir une battante parce que je n'ai pas le choix de toute façon. Ce n'est pas en regardant les autres autour de moi être heureux que je vais le devenir à mon tour. C'est pas comme ça que je vais faire fuir le malêtre enfouis à l'intérieur de moi.
Un jour ça ira petite tête, un jour ça ira.


Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème

2 commentaires

  1. :-)
    J'ai confiance que tu fais tout ce que tu peux pour avancer.
    Les prises de conscience, pour moi, ce sont les plus grands pas que j'ai pu faire.
    Une fois qu'on a ouvert les yeux, on ne peut plus revenir en arrière.
    Rien que pour ça, j'ai l'impression que tu as déjà fait du chemin!
    Je t'envoie tout plein de soutien :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ♥ Merci de m'avoir soutenue, même si c'est 'que du virtuel' tes mots me font beaucoup de bien.
      Moi aussi je pense avoir fait du chemin rien qu'avec ça :)
      Je t'en envoie aussi :)

      Supprimer