Carnets des bonheurs #12

Par 21:43

Ces deux semaines ont été assez éprouvantes. Surtout la première. Genre une bonne envie de crever par jour. Dans les bons jours. J'ai la chance d'avoir un copain très présent pour moi qui a été adorable ces deux semaines. Je sais pas si ça va mieux, c'est encore trop tôt pour le dire mais ça fait deux jours que j'ai pas fais de 'rechute' (on est dimanche 3 mai quand je vous dis ça)


Lundi 20 avril
Fin des vacances. Pour les autres mais pas pour moi. Journée de rab aujourd'hui, les profs de maths ont décidés d'annuler le cours parce qu' "on a des jokers donc on s'en sert" il y avait des parcours qui étaient en sortie. Bref, j'ai dormi en pensant à vous tous qui avez repris les cours. Je vous aime (la connasse)

Jeudi 23 avril
L'associable qui est en moi s'assoie toujours toute seule en cours, évite les gens et se met bien à l'extrême opposé d'eux. C'était le cas ce matin. Jusqu'à ce que des garçons de ma classe (avec qui je parle un peu pendant les pauses ou les amphis) m'invitent me proposent de venir à coté d'eux. Ca m'a fait bizarre qu'on me propose ça. Puis c'est cool, ils sont sympas mais bon c'est dommage que je commence à parler à des gens à trois semaines de la fin de l'année.

Vendredi 24 avril
Minou avait une énorme pause à midi et moi j'ai finis à 11h15. On s'est retrouvés pour aller manger dans le parc, sur un banc au soleil. Il a gentiment accepté de faire les magasins avec moi. Oh joie, j'ai trouvé un maillot de bain à ma taille (comprendre qui ne baille pas au niveau des fesses et assez petit pour mes minuscules seins)(en vrai j'en ai pris deux parce que c'est rare que j'en trouve). Depuis qu'on est ensemble je rabâche à Minou qu'il faut qu'on aille au magasin de glaces parce que oh-mon-dieu-elles-sont-trop-bonnes. Il approuve.
Devinez qui j'ai réussi à forcer à venir courir avec moi ? (il avait l'air d'accord en vrai). C'est lui qui a choisis notre chemin et il m'a emmené à un étang artificiel pleiiiiin de ragondins.

Samedi 25 avril
Stage de sport aujourd'hui. C'était intéressant, on a vu des techniques de self-défense qu'on avait jamais vu et j'ai fais du karaté aussi. Il y avait des gens que je connaissais un peu parce qu'ils sont avec moi à mes entrainements du jeudi, puis il y en avait que je n'avais jamais vus et on a tous parlé ensemble. Ca m'a fait une drôle de sensation, enfin je sais pas, je me suis sentie 'intégrée' pour une fois. (puis il faut le dire: j'ai fais des efforts, je ne suis pas restée dans mon coin)

Dimanche 26 avril
Message facebook. C'était une amie, dont j'ai déjà parlé sur le blog brièvement. On a parlé un peu de nos vies, ce qu'on devenait etc. C'est rien mais ça m'a fait plaisir (moi et ma peur d'aller vers les gens on était contents). Cœur.

Lundi 27 avril
Baisse de moral ce soir. Je vous épargne les détails de ce qu'il s'est passé dans ma tête mais c'était pas bien beau. Réflexe: appeler mon amoureux. Évidemment, mon téléphone s'est éteint en plein milieu de la conversation (coucou la batterie qui tient qu'une journée). Bref, panique, course dans la chambre pour trouver un chargeur. Quand j'ai enfin pu le rallumer et le prévenir que c'était ma batterie qui avait envie de faire chier il m'a dit qu'il était en route. Voilà, j'ai le meilleur copain du monde. Merci.

Mercredi 29 avril
Grâce au train qui me fait arriver une dizaine de minutes avant le début des cours, ce qui m'a laissé le temps de discuter avec ma prof de maths. Elle m'a montré un site avec tout les cours de licence pour que je puisse les bosser cet été et ne pas être perdue à la rentrée (je me réoriente pour aller en maths l'année prochaine et je fais des cours de L2 au premier semestre parce que mon premier semestre de L1 est validé). Et surtout, elle m'a rassurée. Elle m'a dit qu'avec ce que je bossais j'allais y arriver et que si j'avais des questions je pouvais aller la voir à son labo.
Et en rentrant: surprise. Grosse surprise. ÉNORME surprise. Que vois-je sur hellocoton ? Ma trombine dans la sélection humeur du jour. D'accord. Je ne m'y attendais pas du tout. Ca fait tellement plaisir, ça donne l'impression que quelqu'un apprécie ce que l'on écrit. Merci à tous.

Jeudi 30 avril
(je n'écris pas ceci le jour même)
1 an et demi. Ca passe vite en fin de compte. 1 an et demi qu'on est ensemble, qu'il est là à mes cotés. La journée a été un peu gâchée (par moi je l'avoue) mais on est quand même allés au restaurant. C'était pas la soirée que j'espérais mais après réflexion, on était tout les deux et c'est ce qui comptait. On a réussi à manger au restaurant indien, même en arrivant à presque 22h, on était les seuls dans la salle et on s'est éclaté le bide. C'était la première fois que je goutais la cuisine indienne (les épices et moi on est pas très potes à vrai dire) et je regrette de ne pas l'avoir fait avant. (puis la dame était toute mignonne)

Vendredi 1er mai
Après le restau d'hier, on est rentrés chez Minou. On a passé la nuit ensemble mais je me suis endormie comme une merde alors je ne me souviens de rien. C'est surtout aujourd'hui qui compte. Sentir son corps contre le mien au réveil, sa tête dans mon dos qui me donne des coups pour me demander un câlin. Et ses bras autour de moi. Puis se rendormir comme des grosses limaces. Se réveiller de nouveau et sentir encore son corps. Me blottir dans ses bras. Faire les cons, rigoler, faire des trucs ensemble. Essayer de faire des fusées en allu, l'embrasser et le serrer fort contre moi. L'entendre dire je t'aime. Ne plus vouloir rentrer.

Samedi 2 mai
J'ai réussi à cocher un point de ma liste de choses qui me font peur et qu'il faut que je fasse. (quelqu'un veut que je parle de cette liste?) Mais qu'est-ce donc ? Envoyer un mail à Bettasplendens, l'ex copine de mon amoureux. Oui c'est bizarre. Mais cette fille est super cool et gentille et c'est dommage de passer à coté.

Et sur instagram ?

Tout est dit - Notre glace trop bonne (choco, vanille, mange, cassis) - Faces de pet

 
La plaine quand je cours à 7h30 - Un médiator cadeau de mon amoureux


Sur ce, je vous souhaite de passez une bonne semaine,


Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème

0 commentaires