Merci les copines

Par 13:46

Mademoiselle M

Dans des articles précédents j'ai parlé à deux reprises de mes copines qui se sont avérées ne pas être de vraies copines. C'est une histoire qui m'a fait beaucoup de mal et m'a fait me sentir médiocre alors que ça n'en valait pas la peine. Elles n'en valaient pas la peine. 

Pour resituer un peu le contexte, en première j'avais 4 amies dans ma classe avec qui j'étais très proche, on était un petit groupe de 5, on s'entendait toutes bien et on passait de bons moments ensemble. En terminale on a été séparées: une dans une classe, une autre dans une autre classe puis les deux dont je vais vous parler aujourd'hui et moi dans une même classe.
Au début de l'année tout allait super bien, on était tout le temps toutes les trois en cours, on rigolait beaucoup et c'était cool. Puis je me suis mise en couple avec mon Minou d'amour et là ça a commencé à partir en vrille. J'ai tout fais pour ne pas m'éloigner d'elles, je mangeais avec elles la moitié de la semaine et l'autre moitié je mangeais avec Minou, j'étais toujours à côté d'elles en cours (rien n'avait changé sur ce plan là), on se parlait toujours autant, on déconnait encore comme avant, j'étais là pour elles, je me suis décarcasser pour leur faire de jolis cadeaux de noël, je leur ai ramené des masques quand je suis partie en Italie; enfin j'ai pas changé quoi, j'ai juste essayé de passer du temps avec mon copain (normal d'après moi) et je ne les ai absolument pas mises de coté. 
Non c'est elles qui m'ont mise de coté, elles ont commencé à faire leur petits trucs dans mon dos, avoir leur secrets qu'il ne fallait surtout pas dire à Maud, ne pas être là quand j'étais pas très bien. Et surtout... le pire... Elles ont été MÉCHANTES. Mais quand je dis méchantes c'est de la vraie méchanceté gratuite. Un jour je me suis pris un "De toute façon tu penses que t'es la meilleure, tu vois que toi" de l'une d'elle . Alors 1- Je n'avais rien fait, j'étais aller la voir pour savoir pourquoi elle n'était pas bien, 2- venant de la fille qui parle tout le temps d'elle et donc chaque phrase est ponctuée d'un "moi", c'est un peu du foutage de gueule. Une autre fois, elles se sont mises toutes les deux contre moi pour me dire que j'avais des petits seins, avec insistance, et c'était pas la première fois qu'elles me le disaient. Sauf qu'elles ont pas compris que non je ne peux pas faire du C ou du D comme elle parce que je suis petite, fine et que j'ai tout perdu au sport alors qu'elles elles ont des rondeurs et qu'elles n'ont pas du tout la même morphologie. Petits pics. Peu après que je me sois mise avec mon copain, elles ont parié sur la duré de notre couple. Devant nous. OUI. D'ailleurs elles ont perdu leur pari vu qu'on a presque dépassé d'un an la date la plus éloignée. Des méchancetés comme ça il y en a plein mais toutes les dire rendrait cet article beaucoup trop long (puis c'est pas le mur des lamentations  non plus ici)
A la fin de l'année je me suis retrouvée toute seule quasiment, elles faisaient leurs trucs entre elles, sans moi. Le jour des résultats du bac une des deux m'a regardé pendant que je parlais à l'autre et n'est même pas venue (alors qu'elles étaient ensemble à la base)
A vrai dire, c'est surtout une qui a vraiment été méchante avec moi. Mademoiselle M, arrête de tout le temps parler de toi s'il te plait c'est chiant et tu racontes tout le temps la même chose, arrêtes de faire toute une histoire quand tu as une courbature, arrêtes d'être une garce avec les gens et de parler dans leur dos ce serait sympa puis surtout ne reproches pas aux autres de faire des choses que toi même tu fais. Ah et regardes toi un peu avant de parler, t'es pas la reine du monde cocotte. Et mes seins, eux, ne tombent pas ;)
Depuis la rentrée scolaire, en septembre je ne les ai presque pas vues. Je suis allée vers elles, j'ai envoyé des messages pour leur demander quand est ce qu'on pouvait se voir, elles n'ont pas fait d'efforts (enfin surtout Mademoiselle M qui me dit qu'elle est dispo tout les jours dans deux semaines et qui, la semaine d'après quand je lui demande de se voir cette fameuse semaine où elle est dispo, a pleins de trucs de prévu. Tu te fous pas un peu de moi?) Ça doit faire depuis novembre que je n'ai pas de nouvelles et que je n'en donne plus, je n'ai plus envie d'aller vers elles, j'ai déjà pris sur moi en septembre/octobre pour demander à les voir après toutes les vacheries qu'elles m'ont faites.

Je pensais pouvoir compter sur elles, qu'elles étaient de vraies amies, je me suis trompée.
Merci les copines de m'avoir traitée comme de la merde, c'est très glorifiant. Mais surtout merci de m'avoir ouvert les yeux sur votre compte, je préfère me rendre compte maintenant que vous êtes des monstres plutôt que de m'en rendre compte après des dizaines d'années d'amitié. Merci de m'avoir appris que même les personnes dont on ne soupçonne pas peuvent en réalité être notre pire ennemi.
Maintenant reprenez toute la peine que vous m'avez faite et allez vous en.

(Sinon, je mets leur comportement sur le dos de la jalousie. Non je ne me juge pas comme la plus belle, la plus intelligente, la meilleure dans tout. Je pense qu'elles étaient jalouse que je donne de l'attention à quelqu'un d'autre qu'elles, et jalouse que je sois heureuse comme je l'étais avec mon copain (surtout qu'une d'elle n'était pas en couple). D'ailleurs elles ne se sont pas gênées pour me dire qu'il était un connard, un queutard, me faire des reproches sur lui, me demander des détails sur notre vie sexuelle, chose que moi je ne me suis jamais permise de faire au passage. Eh les filles, c'est pas finis vous allez pouvoir être jalouses un moment mais ça va pas s'arrêter de si tôt avec Minou!)

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème

0 commentaires