Partir

Par 17:09


Lundi dernier j'ai reçu un message de mon copain. Il me disait d'aller voir sur son blog. Toute contente qu'il poste enfin un article, ma joie à vite disparue quand j'ai vu le vrai sujet de son article. S'engager dans l'armée.
Fin novembre on s'est disputés, je ne sais plus pourquoi et c'est pas ce qui est important. Je devais partir et juste avant que je m'en aille il m'a dit qu'il en avait marre et que des fois, il songeait à partir dans l'armée puis s'échapper. J'ai fondu en larmes. Quand on s'est revus, il m'a expliqué que c'était sa solution de secours en cas de problème mais qu'il n'allait pas le faire. On en a pas reparlé et j'ai plus pensé à ça. Jusqu'à lundi. J'ai lu son article, au début je ne me doutais de rien et là bim. «Et voilà que la solution de secours qui consister à partir dans l'armée grappille des places.» Claque dans ma gueule. 
Je sais très bien que c'est son choix à lui et que je n'ai pas mon mot à dire là dessus, c'est sa vie, pas la mienne. Et j'écris pas cet article pour parler de ça mais plutôt de la tristesse que je ressens. 
Personnellement j'ai pas envie qu'il parte, déjà parce que j'ai peur pour lui. Oui minou tu mets ta vie en jeu là et moi ça m'inquiète, il n'y aura personne pour prendre soin de toi là-bas et j'ai peur parce que toi tu prends pas soin de toi. Il est déjà un peu tout cassé et je me demande si l'armée ne va pas plus l'abimer. J'ai aussi pas envie qu'il parte par pur égoïsme je l'avoue. J'ai besoin que tu sois avec moi minou, c'est toi qui m'aides à avancer. 
Je ne l'ai pas retenu, je ne l'ai pas supplié de rester. Au lieu de ça je lui ai dis que c'était son choix, de ne pas s'inquiéter pour moi, que si c'était ça qu'il voulait faire il fallait qu'il fonce et que je le soutiendrai peu importe sa décision. 
Depuis qu'il m'a annoncé ça, on a jamais était aussi  heureux et amoureux, c'est comme si ça avait fait un déclic dans ma tête: un espèce de "profites avant qu'il ne soit plus là". Je pleure aussi tous les soirs depuis qu'il me l'a dit, ça il le sait pas, peut être qu'il s'en doute ou peut être qu'il s'en fout, peu importe tout ce qui compte c'est que ce qu'il choisit le rende heureux.


Désolée pour ce billet brouillon et sans grand intérêt. Enfin à lire, pour moi c'était autre chose, ça m'a fait du bien d'écrire un peu ce que je ressens.  


Rendez-vous sur Hellocoton !

Sur le même thème

2 commentaires

  1. C'est dur...
    je comprends trop bien ce que tu écris.
    L'année dernière, mon copain a dû faire un choix entre notre couple et son chemin de vie. (les deux n'étaient pas compatibles, mais pas très envie d'expliquer...)
    J'ai eu la même réaction que toi.
    Et il est parti...
    Mais je sais que je ne regretterai pas de l'avoir poussé à faire ce choix.

    Je t'envoie encore plein de soutien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup!
      Finalement on en a beaucoup parlé, on a aussi parlé études et il a fini par trouver des études qui lui plaisent alors il reste. Si il avait choisit de partir je l'aurais bien sûr soutenu dans son choix parce que je veux qu'il fasse ce qu'il aime.
      J'espère que tu vas mieux depuis même si ça doit être très difficile.
      Du soutien à toi aussi !

      Supprimer